24 September 2014    
 
 
 
 
 
 
 
 
   guineemining.info
04-10-12 16:54 Age: 2 yrs

Quel avenir pour les populations de Fria?

BY: ELHADJ TAALIBÉ DIALLO POUR GUINEEMINING.INFO

FRIA LE 03 SEPTEMBRE 2012

TRES CHERS DECIDEURS DE LA REPUBLIQUE

Dans mon dernier message du 10 septembre, il y avait ceci :
- Est-il concevable que votre sombre éclat, fasse triompher mon
déclin vers une mort lente et sûre, en entraînant ma fille «
l’agglomération de Fria et ses environs » dans cette hécatombe,
En effet voila que ce jour du 12 septembre, d’une voix sanglotante le DGA, M. Camara David annonçait ceci a la radio locale : l’électricité sera coupée sur l’ensemble de l’agglomération sauf pour les deux hôpitaux, la station pompage d’eau au Konkouré et les trois immeubles.


Il avait pu être en contact avec le Premier Ministre par la direction de EDG/Conakry, les besoins de Fria sont inclus dans les commandes, à savoir 120t fuel/ jour et 28 000 litres de gasoil que Rusal avait fournit jusqu'à ce jour. Cette situation était sans délais du fait de sa non possession des données de livraison du carburant. Ainsi le sombre éclat de la grande compagnie Russky Aluminy ltd/Rusal amorçait la chute de Fria usine ville. L’impensable venait de démarrer, comme le disait l’usine *** -- Vivre toutes ces années pour se voir réduite en tas de ferrailles, et incapable d’assouvir au minimum des besoins de mon enfant. La ville née de moi et les espoirs qu’elle suscitait.
  Et des journées sombres venaient de commencer dans tous les sens.
- Le18 c’est le Préfet qui intervient en direct sur la Radio Locale
pour empêcher la réalisation d’une émission, qui voulait relater la
visite du Premier Ministre le 1er septembre. Pour lui il n’est pas
question de mettre le feu a la ville en rappelant que les propos ne
sont pas en phase avec la réalité. Ces faits ont été repris par
plusieurs Radios de la place « Espace, où le préfet a dit que l’Etat
aurait investit 41 milliards GNF pour l’adduction d’eau à Fria,
Nostalgie, télé Gangan,… »
- Le 23 septembre, un mouvement  de jeunes, accompagné  par un policier, depuis cinq heures du matin, qui se charge de trouver des voleurs de carburant a l’usine et qui se donne le droit de fouiller des véhicules et des magasins ‘’containers’’. Ils ont ainsi évolué vers le marché où il y a eut des violences qui ont générées des blessés. Ils ont prétendus être envoyés par le Préfet, qui a apporté un démenti formel. La police et la gendarmerie demande a la population de garder le calme et de rester chez elle. Les commerçants ont gardés les devantures de leurs boutiques et magasin car exprimant des doutes sur l’efficacité des forces de l’ordre qui avaient reçus du renfort.
Le président de la commission nationale de l’organisation de la
société civile ,Mr Diaby Abdoulaye, s’exprimant sur ces incidents a dit : je vous prie de cesser les manipulations et de réunir urgemment les coordinations les partis politiques, et toutes autres institutions pour faire régner la paix a Fria.
C’est pendant ce temps qu’un train de fuel est arrivé avec une
quantité estimée selon les rumeurs a 2 500 tonnes ‘’impossible avec un seul train’’.
Ce sont les lugubres conséquences de la mise de Fria dans l’obscurité, merci a Rusal.
---- le 24 septembre, une grande clameur de joie a retentit sur la
commune urbaine de fria, vers 10 h20 pour saluer le retour de
l’électricité dans la cité………suivit cinq minutes après par un
affaissement sourd comme la crevaison d’un vieux pneu, exprimant une coupure générale…..l’électricité reviendra vers 20 h 45, cette fois ci saluer par un silence religieux. Et depuis la reprise du rationnement suit son cours.
Il faut noter que les 146/148 lampadaires solaires n’ont pas éclairés toute la cité, et n’ont pas empêchés les bandits de profiter de l’obscur désir de Rusal d’assombrir Fria.
Sur la photo : deux lampadaires solaires encadrent deux lampadaires ‘’électriques’’
TRES CHERS ET RESPECTUEUX DECIDEURS DE LA NATION
Aujourd’hui au bas mot voilà que depuis le 4 avril, 1500 travailleurs au moins, et familles, qui étaient le poumon économique de la cité sont les mains tendues vers le Dieu d’Abraham, afin qu’ils ne meurent pas de faim. La ville de Fria vit au ralentit du fait de cette situation, qui est venue compléter les maux qu’un investisseur ‘’Rusal’’ a volontairement voulu pour cette contrée. Ce lot de citoyens est venu grossir un autre lot de 132 familles qui végètent depuis le 1er janvier 2010. 99% sont des guinéens purs sang, donc vous leur  êtes redevables de protection sociale et économique. Cette solution est a votre portée, l’investisseur a fuit en vous laissant son soit disant bien—vous devriez demander un dédommagement pour ce fait comme nous le voyons au nord avec un investisseur indien en France – vous devriez reprendre les activités a vos dépens, car vous disposez de la main d ‘œuvre qualifiée pour ce faire. Il est évident après six mois, que l’investisseur a abandonné les installations ---
la justice internationale, bon dieu  comment pouvez vous acceptez
qu’un investisseur veille tuer 132 000 de vos citoyens ?  --- il est
très certain que le monde de l’aluminium ne boudera pas la Guinée qui se sera séparée de Rusal devant les juridictions, par l’intermédiaire de sa population…après tout vous êtes au bonheur de votre peuple.
Très chers compatriotes, la Nation guinéenne ne peut être bâti que par nous, nous avons besoin de certaines expertises, afin de nous améliorer, mais celle qui a été vécut a Fria de mars 2003, au 04 avril 2012, n’est pas nécessaire.
La nation guinée nous interpelle, il n’est pas question de laisser
mourir ce premier fleuron de l’industrie de l’aluminium, dénommé :
USINE DE FRIA KIMBO, PREMIERE USINE D’ALUMINE EN TERRE AFRICAINE DE GUINEE ; dans les bras de faux investisseurs, il est dit : aide toi et le ciel t’aidera.
Je vous remercie
Elhadj Diallo Ibrahima Talibé depuis fria


Commentaire

Adding an entry to the guestbook
Copyright © 2005 Forum